Comptoir familial

Heures d'ouverture

JourHeureDescription
Mercredi9 h à 12 hCôtés sous-sol de l’église, presbytère et garage
Samedi9 h à 12 hCôtés sous-sol de l’église, presbytère et garage

À noter, ces heures d’ouverture peuvent varier selon les congés fériés, les vacances ou  des situations particulières, ex. : COVID-19. Dans ces circonstances, les horaires modifiés sont annoncés au préalable et affichés aux portes.

Fonctionnement

Seuls les vêtements ou objets en bon état et revendables devraient nous être acheminés.

Nous n'acceptons pas de gros meubles, matelas ou appareils électro-ménagers, ainsi que les anciens téléviseurs

La gestion et le fonctionnement du comptoir familial sont sous la responsabilité du conseil de fabrique de la paroisse Saint-André de Sutton, entité s’apparentant à un conseil d’administration d’établissement. La gestion quotidienne sur le terrain est confiée à des marguilliers, membres du conseil de fabrique.

Son fonctionnement repose principalement sur deux grands apports essentiels et intiment liés l’un à l’autre soit : la main d’œuvre, en l’occurrence les bénévoles et les matières premières, correspondant aux dons acheminés.

En regard de la main d’œuvre, plus de trente personnes s’activent régulièrement et toutes bénévolement, pour recueillir, transporter, trier, nettoyer et procéder à la mise en place des objets et vêtements qui seront par la suite offerts à la clientèle. Le travail s’échelonne sur une période de cinq jours semaine.

Parmi les dons acheminés, il va de soi que seul les vêtements ou objets en bon état et revendables devraient nous être acheminés. Malheureusement, nos bénévoles perdent beaucoup de temps à transporter, trier et disposer de matériel brisé, troué, taché ou non fonctionnel, qu’il nous faut par la suite jeter aux rebuts.

De plus, l’âge de nos bénévoles et l’espace restreint dont nous disposons, nous obligent à ne pas accepter de gros meubles, matelas ou appareils électro-ménagers, ainsi que les anciens téléviseurs.

Matériel accepté

À titre indicatif, voici une liste non-exhaustive de matériel accepté :

Vêtements pour adultes, hommes/femmes (bas, chandail, chemise, foulard, jupe, manteau, pantalon, robe, sac à main, souliers, bottes, sous-vêtement, vêtement de sport de nuit, mitaines, tuque, chapeau, etc.) ;

Vêtements pour enfants de toutes sortes, couche, costume d’Halloween, etc.;

Lingerie de maison (couverture, drap, serviette, couvre-lit, rideau et accessoires, tapis, carpette, etc.)

Petits appareils électriques (grille-pain, cafetière, bouilloire, mélangeur, horloge, etc.)

Vaisselle, chaudron, ustensile, récipient, coupe, verre, etc.;

Articles décoratifs, bibelot, bijou, lampe, cadre, caméra, matériel de bureau, décoration de Noël/Halloween, etc.;

Livres, CD, DVD, disque, jouet, jeu de société, casse-tête, etc.;

Articles de sport (ballon, patins, skis, bottes de ski, bâton, casque, vélo, etc.);

Outils, matériel d’artisanat et de couture, tissu, fil, laine, etc.;

Articles de voyage, valise, etc.

Mission

Sa mission  s’énonce maintenant à travers les objectifs suivants:

  • Venir en aide aux familles et personnes démunies de notre communauté;
  • Diminuer notre empreinte écologique, en récupérant une grande variété de matériel et vêtements, pouvant encore avoir une vie utile;
  • Maintenir notre tissu social, en brisant l’isolement et en favorisant des liens entre diverses personnes de notre communauté;
  • Soutenir les différents services offerts par la paroisse Saint-André de Sutton, dans le cadre de sa mission première d’Église catholique romaine, y incluant l’entretien et la réparation des bâtiments et installations.

Historique et contexte

Le comptoir familial, fondé durant les années 1980, par quatre pionnières de la communauté, mesdames Marthe Barrette, Marthe Deslières, Virginie Morin et Georgette Hill, fut d’abord une œuvre de la paroisse Saint-André de Sutton.

À ses débuts, les activités se tenaient uniquement dans le petit local du sous-sol de l’église et on visait surtout à mettre en place un service pour venir en aide aux familles démunies. On y  recueillait davantage des vêtements, qui étaient par la suite redonnés ou vendus à petit prix aux familles démunies. Les revenus étaient modestes.

Avec le temps, les locaux ont pris de l’expansion pour englober en plus d’espaces au sous-sol de l’église, le site de la bâtisse de l’ancien presbytère et de son garage et sa mission s’est ajustée pour répondre de façon plus importante, aux besoins de la paroisse.

eglise-st-andre-103
eglise-st-andre-108

Liens avec la communauté

Afin d’être présents aux besoins de notre milieu, nous collaborons avec différents organismes ou représentants de ces derniers, pour effectuer des dons de matériel ou monétaire, selon la situation.

Nos partenaires

CAB (Centre d’Action Bénévole) de Sutton : références ponctuelles de familles ou personnes dans le besoin nécessitant des vêtements, jouets ou du matériel divers ; donations monétaires suite à des situations particulières ex. COVID-19, relocalisation, etc.;

CPE de Sutton : jouets, vêtements, etc.;

Parc de Sutton : carré de sable, jouets;

École de Sutton : matériel scolaire, livres, etc.;

Sac à mots de Cowansville : livres;

Plein rayons de Cowansville : vélos;

École de Cowansville : cartables, matériel scolaire, etc.;

Paroisse baptiste de Cowansville : matériel divers;

Cancer du sein : soutien-gorge;

Centre jeunesse : jouets, valises;

SPCA : couvertures, etc.;

Afrique (Sénégal et Togo) : vêtements, jouets, vaisselles, etc.

De plus, nous acheminons des:

Vêtements de laine non vendus à des partenaires du milieu, afin qu’ils confectionnent des mitaines et autres pour les itinérants;

Lunettes non vendues pour récupération auprès d’un spécialiste;

Vêtements non vendus à un récupérateur disponible.

Les parents peuvent aussi se procurer des sacs de vêtements garnis selon leur choix, (bas, chandail, pyjama, robe, jupe, salopette), pour leurs jeunes enfants, au modique prix de 3,00$ chacun.

Enfin, notre lien principal est avec toute la clientèle, majoritairement celle de Sutton, qui nous achemine ses « sert plus à rien » en bon état, afin que nous puissions en faire bénéficier les membres de notre communauté, en les vendant régulièrement à bon prix et à rabais plus importants, lors des ventes de fin de saison, ou en les acheminant à des récupérateurs connus.

Ainsi, nous mettons la main à la pâte, afin de diminuer l’impact sur le gaspillage et le grossissement de nos sites d’enfouissement.

Également, nous réussissons pour le bien de ses membres, à maintenir vivante et active notre paroisse catholique; en bon état ses bâtisses et installations qu’il nous faut entretenir, alors que plusieurs autres, même près de nous doivent mettre fin à leur mission.

Rappelons que nos bâtisses et  installations desservent aussi notre communauté suttonnaise, à l’occasion de concerts, locations de salle, et rassemblements divers pour plusieurs personnes.

Tenant compte de l’ensemble des faits précités et du mandat des gestionnaires du conseil de fabrique de la Paroisse Saint-André de Sutton, confié par l’Évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe, les gestionnaires administrent les biens, incluant les revenus et dépenses de l’ensemble des activités de la paroisse, à l’intérieur des « États financiers » et des « Bilans annuels » de l’organisme. Ainsi, après déduction des dépenses d’opération (chauffage, électricité, entretien des bâtiments et du stationnement, matériel divers lié au fonctionnement, etc.), les revenus excédentaires générés par le comptoir familial, demeurent partie intégrante des avoirs de la paroisse.

En conclusion, la vocation du  comptoir familial de la Paroisse Saint-André de Sutton est une entité de cette institution, qui œuvre avec le souci du respect et du mieux-être de ses concitoyens, de son environnement, tout en ayant la préoccupation principale d’assurer la poursuite de sa mission première et la pérennité de ses installations (bâtisses, stationnement, cimetières), patrimoine de notre milieu suttonnais.